Pilule Jasmine et acné, la solution miracle

La pilule contraceptive, étant la méthode de contraception la plus utilisée dans le monde par les femmes, est devenue un sujet d’innovation et de recherche pour les plus grands laboratoires pharmaceutiques. Si toutes les pilules offrent le même effet principal, certaines sont plus adaptées que d’autres. En effet, certaines pilules contraceptives offrent plus d’avantages que d’autres et certaines présentent moins d’effets indésirables que d’autres. Par exemple, pilule Jasmine et acné sont-ils compatibles et offrent-ils des résultats significatifs ?

La Jasmine

La pilule contraceptive Jasmine, appelée aussi Yasmin ou encore Yaz au Royaume Uni, est une pilule dite de Quatrième génération. Elle fait partie des pilules combinées contenant deux types d’hormones, notamment l’œstrogène et la progestérone. Le progestatif que contient cette pilule est la drospirénone.

Qu’a-t-elle de particulier ?

En un mot : sa composition. En effet, la pilule Jasmine contient de la drospirénone, un progestatif. Mais pas n’importe lequel. La drospirénone est un progestatif très proche de la progestérone naturelle que secrète habituellement le corps de la femme, et contrairement aux pilules de première génération, n’est pas dérivée de la testostérone. Elle offre également d’autres avantages puisqu’elle a un effet antihypertenseur et constitue ainsi une bonne contraception aux femmes souffrant de problèmes d’hypertension et un effet antidiurétique. La Jasmine diminue donc la rétention d’eau dans le corps de la femme et évite ainsi la prise de poids, un des problèmes majeurs dont se plaignent les femmes sous pilule.

Pilule Jasmine et acné, une bonne solution

Pilule Jasmine et acné, une solution intéressante

L’acné, un souci très récurrent. En effet, la majorité des femmes ayant une peau grasse s’en plaignent. Son origine : le dérèglement hormonal, précisément à l’élévation du taux des hormones mâles, car oui le corps de la femme sécrète aussi de la testostérone. Il est donc normal d’observer une poussée d’acné chez les femmes mises sous pilule contraceptive contenant un progestatif dérivé de la testostérone, plus précisément, un progestatif androgénique.

La particularité de la pilule contraceptive Jasmine, est que le progestatif qu’elle contient est un progestatif qui n’est pas dérivée de la testostérone, à savoir, la drospirénone. Par conséquent, Jasmine n’aggrave pas les problèmes d’acné et ne les fait pas apparaître, contrairement à certaines pilules de première ou deuxième génération contenant un progestatif androgénique. Mieux encore, elle entraîne une diminution de l’acné, voire sa disparition totale. Ceci dit, ce n’est pas un produit miracle. En effet, les problèmes d’acné ne vont pas disparaître du jour au lendemain, ni même au bout de deux plaquettes. La pilule Jasmine agit sur le long terme par son action anti-androgénique. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs femmes sujettes au problème d’acné se voient prescrire Jasmine comme moyen de contraception.

Jasmine est donc une pilule contraceptive qui aide à résoudre les problèmes d’acné allant même jusqu’à l’éliminer complètement, ne fait pas de rétention d’eau et donc évite la prise de poids voire aide à la perte de poids et qui a en plus un effet antihypertenseur qui, avec l’âge, peut s’avérer très bénéfique vu que la majorité des gens commencent à développer des problèmes d’hypertension très jeunes à cause du climat et du mode de vie actuel. Que demander de mieux ?

21 réflexions sur “Pilule Jasmine et acné, la solution miracle”

  1. N’en croyez pas un mot. Certes, cela fonctionne tant qu’on la prend. Mais dès qu’on l’arrête, l’acné reprend et est bien pire qu’avant.

    1. Bonjour Fred,

      Chaque personne est différente et votre histoire personnelle le prouve. Toujours est-il que certaines personnes ont réagi positivement de manière plus pérenne à ce type de traitement.

      Bonne continuation.

      Clélia

  2. Bonjour,
    Je suis sous yaz depuis 6 mois. Après avoir éssayée plus de 4 pillules différentes en 10 ans. Certes je n’ai plus d’acné quand je la prend. Ne parlons pas des sécheresses vaginales, perte de libido, irritabilité… Alors aujourd’hui j’ai peur de l’arrêter et de me retrouver une nouvelle fois avec des boutons… franchement c’est pas simple… et les mededins qui ne te conseillent pas plus que ça, cela décourage !

    1. Bonjour Mima,

      Ce type de traitement agit sur les hormones et effectivement, des effets secondaires plus ou moins longs et dérangeants peuvent apparaître.
      Au-delà de votre médecin généraliste, avez-vous essayé de consulter un spécialiste sur le sujet ? Ou à minima avez-vous essayé de vous rapprocher d’un autre médecin généraliste pour avoir un contre-avis ?

      Clélia

  3. Marine Maudet

    Bonjour,

    J’ai commencé Yaz il y a quelques jours. (J’ai été sous Diane 35 pendant 5 ans et je n’ai pas pris de contraception ces cinq derniers mois.) Je me demandais si vous pouviez me renseigner, en effet, depuis la prise de Yaz je ressens comme de légères douleurs comme de petites pressions à divers endroits du corps qui ne durent pas longtemps (bras, cou, menton, jambes, pieds, ventre). De plus, mes veines sont plus voyantes (en terme de couleurs pas relief) qu’à l’habitude, je n’ai pas d’antécédents de phlébites dans la famille, je ne fume, pas de diabète ni cholesterol. Pensez vous que mon corps réagit normalement ou il vaudrait mieux que je l’arrête?

    Je vous remercie par avance pour votre aide. (Je n’ai rendez vous avec ma gynécologue que dans plus d’un mois)

    Marine

    1. Bonjour Marine,

      Merci pour votre sollicitation. Je vous invite toutefois à prendre contact avec votre médecin pour aborder le sujet, son avis sera sans aucun doute beaucoup plus pertinent que le notre.

      Bonne journée à vous.

      Cordialement, Clélia

  4. Bjr , moi aussi j ai trop souffert a cause de l acne depuis mes 16ans ; mnt j ai 23ans et c est pas encore termine 🙁 y a meme des boutons au niveau mn dos surtout durant l ovulation et tt au long d la periode J veux essaye jasmine mais j ai peur de perdre du poids !!! Alr ??

    1. Bonjour Sarah,

      Le plus simple est toujours de prendre rendre-vous avec votre médecin et tester. Intéressez-vous également à la pilule Diane 35 qui pourrait être intéressante dans votre cas.

      Cordialement, Clélia

  5. Je suis sous stediril esque je peux passé sur diane35 le mois prochain sachant que je suis fumeuse

    1. Bonjour Sabrina,

      Le plus sûr est de passer un coup de téléphone à votre médecin ou à minima de passer rapidement voir votre pharmacien pour qu’il confirme que ce changement n’est pas sans problème.

      Cordialement, Clélia

  6. POURQUOI NE PAS PRÉCISER LES RIQUES ÉLEVÉES DE CAILLOTS SANGUINS AVEC CE GENRE DE PILULE ?! Selon deux études publiées dans le «British Medical Journal», le risque de formation de caillots sanguins associé à l’utilisation des contraceptifs oraux contenant de la drospirénone peut être de deux à trois fois plus élevé.

  7. MOi Jai commencé yaz il y a deux mois, est ce que c’est vrai que si tu n’as pas plus d’hormone mâle que les autres femmes cette pilule peux au contraire donner de l’acné ?

  8. Bonjour moi j’ai 45 ans et je suis en pleine pré ménopause assez accentuée ! ma gynécologue a prescrit jasminelle et m’a dit que ça calmerait le tout y compris mes maux de tête et de la prendre jusqu’à 50 ans alors voila je viens vous demander votre avis à cause de toute la polémique qu’elle a pu créer et ce que vous en pensez à mon âge ? je vous remercie et j’attends votre réponse avec impatience !

  9. Bonjour,

    je suis sous pilule jasmine (prise de 2 plaquettes jusqu’à aujourd’hui, sans arret)
    cependant, je remarque une hyperthermie depuis une semaine et l apparition de bouton!
    Que peuvent révéler ces symptômes?

    Merci

    1. Bonjour Loulou45,

      Dans le doute, je vous invite à consulter votre médecin qui saura vous aiguiller si nécessaire.

      Cordialement, Clélia

  10. Bonjour,
    Je suis sous Jasmine depuis 1 mois car je ne supporte ni sterilet ni Ludeal gé utilisée pendant 10ans… a xause du sterilet (minérval) je développai de l’acné alors que je n’en avait pas etant jeune.. je suis repassée sur ludeal, cest pire . . Cela me fait des marques attroce mtn..

    Et là avec Jasmine, c’est ennnnnnncoooore pire .. est ce possible ? Est ce que cela va s’arranger par la suite…?
    Je suis commerciale .. c’est une catastrophe niveau perception de soi… merci a vous pour votre réponse

  11. bonjour j’ai un problème des OPK et j’ai des boutons bizarres sur mon visage ainsi que mon dos, sachant que je nettoie bien mon visage matin et soir… j’ai été sous DIANE 35 pendant un an sans vain. alors est que vous pensez que JASMINE sera utile pour mon cas.
    merci

  12. Bonjour
    Je voulais savoir si la pilule Jasmine était réellement efficace contre l’hirsutisme ?
    Merci

  13. Bonjour j’ai de l’acné depuis 5 ans je suis maintenant en terminal et j’ai commencé la pilule il y a 2 ans justement pour l’acné, on m’a prescrit triafemi mais ce la n’a rien changer , esque vous pensez que Jasmine pourrait être utile pour moi ?
    Merci

  14. Bonjour à l’âge de 16 ans j’ai eu de l’acné surtout sur le front et le menton pendant 8 mois c’était l’enfer j’ai essayé tout les traitements possible mais rien a marché donc j’ai pris la pillule Jasmine et miracle en 1 mois tout étais partis j’était très heureuse 4 mois après ma peau était parfaite je décide donc de l’arrête puisque j’en avais pas besoin comme contraceptif pendant environ 10 mois aucun bouton j’avais retrouvé ma peau mais à partir d’octobre de cet année c’est à dire il y a 4 mois je constate une légère poussé et je sentais que ça allait empire je décide de reprendre Jasmine et donc vais bientôt finir ma 3e plaquette mais je ne constate aucun changement au niveau de mon acné et même j’ai eu des énormes pousser au début de la 3e plaquette je ne sais plus quoi faire parceque je n’ai aucun effet secondaire ce qui veut dire qu’elle me convient bien. Vous pensez qu’il faut que j’attende encore ou je change de pilule?

Les commentaires sont fermés.