La sexualité pendant la grossesse

Pendant la grossesse chaque femme et chaque homme vivra des variations dans son désir sexuel selon ses valeurs et sa propre réalité.

La grossesse est une période de changements physiques et psychologiques importants.

Tous ces changements ont un impact sur l’environnement, l’estime de soi, l’image de soi, les relations avec l’entourage et la sexualité. Le désir sexuel fait partie de notre personnalité dans sa globalité, ce besoin du corps est influencé tout au long de la grossesse par nos valeurs, nos émotions, nos croyances, le milieu socio culturel, la perception de soi. Le couple parents influence souvent le couple sexuel pendant cette période.

Les changements

Beaucoup de couples ont besoin d’un accompagnement dans le domaine de la sexualité pendant cette période. Si la grossesse ne dure que 9 mois, ce temps est grandement suffisant pour que de véritables problématiques intimes surviennent au sein du couple sexuel.

Du début à la fin de la grossesse sous l’influence du climat hormonal la future maman voit son corps se transformer. Les modifications externes sont plus ou moins visibles et les femmes en prennent conscience.

Les modifications physiques

Les principaux changements touchent les organes sexuels il est donc important de les accepter pour pouvoir garder une belle image de soi et ainsi conserver une sexualité épanouie tout au long de l’aventure.

Les modifications psychiques

femme enceinte

La grossesse est une étape dans la vie d’une femme remplit de modifications psychiques, ces dernières varient bien évidemment en fonction de l’environnement sociaux, familiaux et personnels. Ces changements nécessitent une capacité d’adaptation à un nouveau soi, à une présence en soi d’un enfant, à l’attitude nouvelle de l’entourage. Les angoisses peuvent être présentes dés le début de la gestation c’est a ce moment qu’elles atteignent leur point maximum. Elles sont généralement liées à des peurs conscientes ou inconscientes (peur de l’inconnu, peur du regard de l’autre, peur de l’échec, peur du changement physique, peur de l’accouchement, peur de la sexualité pendant la grossesse). Il est important également de prendre en considération la peur inconsciente de découvrir l’enfant réel de l’imaginaire.

Le conflit intérieur

Il est vrai que la grossesse donne à la femme un statut privilégié et unique, cela l’encourage à rester centrée sur elle et à s’orienter vers des événements intérieurs qui se passent dans son corps plutôt que le monde extérieur. La grossesse est une période de grands changements psychologiques chez la femme, mêlant angoisses conflits, baisse ou hausse de la libido, il est donc important de rester à l’écoute de ces besoins, de s’orienter vers un professionnel ou une pratique (yoga, hypnose, sophrologie, massages, sexothérapie, programmation neurolinguistique) pour pouvoir vivre en harmonie avec ces changements.

Grossesse et sexualité chez l’homme

Le début de la grossesse est marqué par une phase d’acceptation. L’homme accepte tout d’abord les changements chez sa compagne, les modifications corporelles qui l’accompagnent, beaucoup d’émotions peuvent se manifester et se mélanger comme la joie, la fierté, les peurs, la jalousie, la colère et des questionnements sur la sexualité (cette femme restera t-elle ma partenaire sexuelle ? Puis je continuer à faire l’amour à ma femme ? Quelle position à adopter dans ma relation intime ? Suis-je à la hauteur ?

Il parait clair que la grossesse crée un réel changement dans la sexualité du couple, ces changements peuvent être positifs avec des comportements de croissance (échanges sur le propre ressentit de chacun en lien avec l’événement) et mettre en place des stratégies pour pouvoir garder une vie sexuelle épanouie qui respecte la normalité du couple.

futurs parents

Positions sexuelles les plus confortables pendant la grossesse

Il est évident que plus la grossesse avance, plus le couple va s’adapter au principal changement c’est a dire l’accroissement du volume utérin en effet il peut y avoir de l’inconfort au dernier trimestre. En adoptant de nouvelles positions, l’acte sexuel reste parfaitement possible jusqu’à la fin de la grossesse sauf contre indication médicale.

  • Positions latérales face a face : La femme lève une jambe pour donner de l’espace à son partenaire
  • Position de la cuillère : les deux partenaires sont couchés sur le coté, l’homme derrière la femme
  • Position la femme au dessus : la femme est accroupie ou à un genoux au-dessus de son partenaire.
  • Position sur les genoux : La femme est assise sur les genoux de son partenaire.
  • Position sur les mains et les genoux : La femme est à quatre pattes avec son partenaire derrière elle.
  • Position du lotus : Reposante, propice aux caresses, aux baisers et à l’expression de la tendresse dans un face a face amoureux.
  • Faire l’amour dans l’eau : Portée par cet élément relaxant, vous serez détaché du poids de votre corps, l’eau augmenterait considérablement les sensations agréables.

Conclusion

De nombreux facteurs influencent la sexualité pendant la grossesse, la sexualité évolue, le désir, la libido, l’orgasme, les pratiques sexuelles sont modifiées, la normalité est revisité. Les couples développent parfois des alternatives favorisant les caresses, la masturbation ou les relations oro- génitales, massage, les jeux …

La sexualité est l’une des sphères touchées par ce moment particulier qu’est la transition de la vie de couple à la vie de jeunes parents, la communication bienveillante au sein d’un couple entraine un meilleur épanouissement sexuel. Durant cette aventure, vous pouvez découvrir de nouvelles zones érogènes et vous laissez à de nouveaux plaisirs à deux, mais aussi toute seule. Face aux transformations de son corps, l’image de soi en tant que future maman peut également avoir un impact sur la libido , surtout si cette perception d’elle était déjà présente, ces facteurs influencent la sexualité, il est important d’en prendre conscience avec un spécialiste si besoin afin de vivre mieux et de poursuivre ou reprendre une activité sexuelle normale durant la grossesse. Si le déroulement de la grossesse est normal, et que le médecin gynécologue ne pose aucune contre indication médicale, faire l’amour ne comporte aucun risque durant cette aventure, c’est un ingrédient qui a un impact positif sur l’épanouissement sexuel et dans le cas contraire d’autres alternatives existent en l’absence de pénétration en sachant que l’objectif est de prendre du plaisir et le partager.

3 réflexions sur “La sexualité pendant la grossesse”

    1. Avatar

      En effet , l’infidélité est un sujet tabou , il l’ est encore plus quand elle survient durant la grossesse. Une liaison peut provenir d’un besoin émotionnel , comme le besoin de se sentir vraiment important aux yeux de quelqu’un . Il est important de prendre soin de soi , d’ être à l’écoute de ces besoins et peut être se faire accompagner par un thérapeute et ainsi devenir la personne la plus importante pour soi qui a la capacité de répondre a ces propres besoins .

  1. Avatar

    J’ai 50ans,je n’arrive pas à baiser avec ma femme, je voudrais vous rencontrer pour en discuter, tous les examens sont corrects, concernant mes problèmes d’érection. Je voudrais connaître vos modalités et vos tarifs. Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *